Le PCF défend le patrimoine culturel contre la politique de casse du gouvernement

Le Parti communiste français soutient résolument les personnels en grève du Centre Pompidou et des musées de France. Ils défendent le patrimoine national contre la politique de casse du gouvernement.

La révision générale des politiques publiques (RGPP), qui prévoit le non remplacement d’un agent sur deux partant à la retraite, à laquelle s’ajoutent les coupes budgétaires, met en péril le fonctionnement même de ces établissements. Dans le même temps ils sont sommés de s’autofinancer en faisant appel au privé et de se gérer avec les méthodes et les critères du privé.

Tous les musées sont touchés. Les personnels de ces établissements comme ceux du ministère ne sont pas dupes. Dégradation des conditions de travail, pressions permanentes, perte du sens du travail… Les dégâts sont énormes. « Les départs vont avoir des conséquences sur l’accueil et la surveillance des établissements. C’est la sécurité des oeuvres, des bâtiments et du public qui est en jeu” fait remarquer la CGT culture. Et comme le soulignent les 20 conservateurs de Beaubourg dans une lettre au Ministre de la culture : « si les emplois ne sont pas sauvegardés et la subvention réévaluée, le musée devra réduire le nombre et l’importance de ses expositions, restreindre ses prêts, ralentir considérablement sa participation à la vie culturelle nationale et internationale ». C’est aussi la possibilité pour les Français-e-s de s’approprier le patrimoine artistique et culturel de l’humanité. Ce qui se passe dans les musées de France est le début de la mise en place par le gouvernement d’une refonte totale de ce qui fait le socle du Service public français. Notamment la réforme des collectivités territoriales va –si elle est adoptée- fournir le cadre de l’éclatement du service public en général et de la culture en particulier.

Les œuvres d’art ne sont-elles bonnes que pour les coffres forts et la spéculation ? Le PCF demande au Ministre de la culture et au gouvernement d’entendre les personnels et professionnels du Ministère et des musées de France, comme ceux de l’ensemble des services publics. Il entend prendre toutes les initiatives pour combattre cette politique dévastatrice qui tue à petit feu la Culture en France.

Parti communiste français

Paris, le 3 décembre 2009.