BnF : protection des agent.es vulnérables à la suite de la suspension du décret du 29 août 2020

Courrier envoyé par SUD Culture BnF à la direction lundi 19 octobre 2020

Le 15 octobre dernier, le Conseil d’Etat a décidé de suspendre l’exécution du décret du 29/08/2020 du gouvernement qui établissait une nouvelle liste, beaucoup plus restrictive, des personnes vulnérables en fonction de leurs problèmes de santé dans le cadre de la pandémie actuelle. En effet, le Conseil d’Etat a estimé que ce décret  » limite indûment la liste des personnes vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2″ et qu’il n’aurait pas dû exclure les personnes précédemment considérées comme vulnérables, à savoir :

– les femmes enceintes au troisième trimestre de grossesse
– les personnes ayant un diabète non équilibré,
– les personnes ayant une obésité dont l’indice de masse corporelle est supérieure à 30 kg/m²,
– les personnes ayant des antécédents cardiovasculaires,
– les personnes ayant une cirrhose au stade B,
– les personnes ayant une pathologie chronique respiratoire,
– les personnes ayant un syndrome drépanocytaire majeur,
– toute personne âgée de 65ans et plus, en général,

A la suite de cette décision, notre organisation syndicale attend désormais une action précise de la direction de la BnF afin de protéger, en vertu de ce jugement, le plus rapidement  possible, les personnels anciennement considérés comme vulnérables au titre des situations précédemment décrites et ayant été exclus d’un placement en ASA sur le fondement du décret du 29 août 2020. Lors du dernier CHSCT de la BnF, plusieurs organisations syndicales dont la section SUD Culture ont demandé de maintenir ces personnes en ASA afin d’une part de les protéger du risque de contamination dans un contexte de pandémie en ne les faisant par revenir sur site et d’autre part de ne pas leur ajouter de l’anxiété et incompréhension à la traversée de cette crise sanitaire. Cela avait été alors refusé, mais le jugement du Conseil d’Etat permet maintenant de mettre en oeuvre cette mesure.  

Ces agent-es faisant normalement l’objet d’un suivi par le service médical, ils et elles devraient pourvoir être très rapidement informé.es de leur retour à un placement en ASA. Outre l’obligation de protection de la santé de ces agent-e-s qui est la conséquence logique de ce jugement, cette démarche revêt un caractère d’urgence dans un contexte de reprise exponentielle de la pandémie de coronavirus.

Musée Picasso : préavis de grève

Intersyndicale CGT – SUD Culture du Musée Picasso

Monsieur le Président du Musée National Picasso Paris,
Depuis plusieurs mois, voire années les agents du musée Picasso Paris par le biais de leurs
représentants du personnel en instances ont mis en exergue certaines situations qui ne sont à ce jour pas résolues, ou n’ont pas suffisamment été prises en considération.
Nous souhaitons attirer votre attention sur les faits suivants :

• La précarité des agents titulaires et contractuels
• Le manque de perspectives de carrière des agents
• Les conditions de travail au Musée National Picasso Paris.
Réunis en Assemblée Générale (HMI) le mardi 29 septembre 2020, les agents ont souhaité que les OS signataires, représentées aux instances MNPP portent les revendications
suivantes :

Continuer la lecture de « Musée Picasso : préavis de grève »

Administration centrale : OAC, ex-PTM : on change le nom mais le projet technocratique reste le même !

La Ministre l’a annoncé, le Plan de transformation ministériel, c’est fini ! Faisons place désormais au tout nouveau plan d’amélioration de l’organisation de l’administration centrale (OAC) censé « engager quelques modifications consensuelles et raisonnables pour améliorer le fonctionnement de l’administration centrale ».

Tract complet ici :

Préavis de grève de l’intersyndicale Culture à la Bpi

logos de la CGt Culture, du SNAC FSU Culture, du SNSC UNSA, et de Sud Culture Solidaires.

À l’attention de Roselyne Bachelot-Narquin
Ministre de la Culture

Objet : dépôt d’un préavis de grève intersyndical illimité pour le personnel de la Bibliothèque publique d’information.

Madame la Ministre,

Comme cela vous a déjà été exposé dans notre courrier intersyndical, la Bibliothèque publique d’information connaît depuis de nombreuses années des problèmes importants de précarité. En effet, la direction de la Bpi a décidé d’établir uniquement des CDD de six mois, non-renouvelables, pour assurer les tâches d’accueil ou de rangement des documents, pour un temps de travail incomplet compris entre cinquante et soixante-quinze heures par mois. Ce qui fait que ces agent-e-s perçoivent un salaire de base de 450 à 600 euros par mois, ce qui, en particulier en région parisienne, ne permet pas de vivre ni de se loger décemment.

Continuer la lecture de « Préavis de grève de l’intersyndicale Culture à la Bpi »

Rendre leurs lettres de noblesse aux jardins. Communiqué de l’intersyndicale du Centre des Monuments Nationaux

la CGT Culture SNHM Monuments Historiques
Sud Culture Solidaires
CFDT Culture

La situation des jardins au CMN est particulièrement alarmante :

  • large sous-effectif,
  • effectif vieillissant,
  • aucune perspective d’un plan de recrutement,
  • perte des savoir-faire uniques des jardiniers d’art,
  • augmentation des coûts d’externalisation des missions de la filière,
  • sous-investissement dans la gestion du patrimoine végétal,
  • sous-investissement dans la gestion du patrimoine hydraulique,
  • sous-investissement dans l’outil de production végétale,
  • absence de politique pour le patrimoine végétal.
Continuer la lecture de « Rendre leurs lettres de noblesse aux jardins. Communiqué de l’intersyndicale du Centre des Monuments Nationaux »