Musée du Louvre : Casse sociale chez Ducasse !

Le Louvre annonce la date de sa réouverture prochaine ...

SUD Culture Louvre

Après les profiteurs de guerre, place aux profiteurs de crise ! Le groupe Ducasse [qui gère des espaces de restaurations au sein du Louvre destinés aux visiteur.ses] compte se débarrasser de 8 de ses salarié-es profitant de l’aubaine qu’est la crise sanitaire. Et c’est avec des représentants syndicaux et grévistes qu’il règle ses comptes ! C’est sous le prétexte fallacieux de la crise qu’il fait le ménage dans son entreprise. Faisant fî par là même des milliards d’euros consenties par l’État à l’hôtellerie afin que ces établissements ne licenciassent pas.

SUD Culture Solidaires s’insurge contre ces pratiques sociales odieuses et refuse catégoriquement que le nom du Louvre soit associé au nom de ce groupe qui éclabousse la Culture pour des profits infâmes ! Nous proclamons notre solidarité indéfectible avec nos collègues menacé-es ! La déontologie associée à un établissement culturel de renommée mondial devrait être naturelle, imposons-là.

Soutenons nos collègues qui sont en train de passer des entretiens préalables au licenciement. Ensemble, faisons barrage à cette injustice sociale et pratique barbare inacceptables !

Lettre des enseignants contractuels et vacataires des écoles d’architecture

Collectif pour les conditions dignes et égalitaires des enseignants contractuels en écoles d’architecture, soutenu par la section SUD Culture Solidaires ENSA

La lettre reste ouverte pour continuer à recevoir des signatures et témoignages

Madame Roselyne Bachelot, Ministre de la Culture ; Madame Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation ; Monsieur Philippe Barbat, Directeur Général du Patrimoine ; Madame Aurélie Cousi, Directrice de l’Architecture ; Directeurs des ENSA ; Présidents des CA ; Membres des CPS ; Membres du CNECEA.

Nous demandons la modification des conditions de travail et des rémunérations des enseignants contractuels et vacataires dans les ENSA. À ce jour, elles ne correspondent pas à leurs qualifications, leur expérience et leur ancienneté.

Les contractuels et les vacataires constituent environ 50 % des enseignants exerçant dans les ENSA. Diplômés de niveaux Bac+3, Master et Doctorat, les enseignants contractuels non MCFA (Maîtres de conférences associés) et les vacataires sont les seuls employés de la fonction publique de catégorie A à être rémunérés au taux du SMIC mensuel (indice majoré 325), ceci en violation de textes législatifs majeurs (extraits ci-après). Ce sujet est rarement évoqué dans les assemblées générales et ne figure guère parmi les revendications qui circulent.

Le nouveau statut  d’« enseignant-chercheur » dans les ENSA depuis 2018 semble exclure environ la moitié des enseignants. 

Continuer la lecture de « Lettre des enseignants contractuels et vacataires des écoles d’architecture »

Musée du Louvre : SUD Culture boycotte le CHSCT

Aujourd’hui SUD Culture Solidaires n’a pas siégé au CHSCT du Musée du Louvre consacré à la mise en place du passe sanitaire car notre organisation syndicale s’oppose totalement et sans équivoque à cette mesure d’une violence inouïe, qui est tout sauf ce qu’elle prétend être (une mesure de la protection de la santé au travail). Car ce dont il est question, c’est bel et bien de la soumission des personnels à un contrôle inédit sur leurs corps et à la levée du secret médical. 

Comment discuter des modalités de mise en place du passe sanitaire qui va contraindre dans leur travail et punir des agentEs qui depuis des mois subissent les pertes des salaires, la dégradation des conditions de travail, l’aggravation des risques psycho-sociaux ? A deux jours du CHSCT ministériel et à une semaine de l’arrivée d’une nouvelle direction, cette instance ne permettait aucune avancée pour les personnels.

Une mesure de protection ? Alors pourquoi ces agentEs “exposéEs au public” (puisque tel est le critère de division décrété par le gouvernement) n’ont jamais été équipéEs d’outils de protection adéquats (les masques FFP2 entre autres) que notre syndicat réclame à chaque CHSCT depuis le début de la crise COVID? Ces mêmes agentEs qui continuent chaque matin et chaque soir à prendre les transports surchargés ?

Soyons lucides, ce passe n’est rien d’autre qu’un passe de relance économique et sociale, appliqué d’une manière brutale et autoritaire. Et qui donc NE PASSE PAS.

Rendez-vous lundi 30 août à l’oratoire : HMI aérée !

Manifestant-es couleur Solidaires

[Pétition] Non à la fermeture des sites de Bussy et de Sablé de la Bibliothèque nationale de France

Nous exigeons donc le maintien des sites de Bussy et de Sablé de la BnF et un avenir professionnel réel sur place pour les agent-e-s qui y travaillent, en s’appuyant sur les spécificités de ses sites et sur les activités qui peuvent s’y faire ! Nous exigeons que le futur site de stockage d’une partie des collections de la BnF soit construit à Bussy ! Soutenez nous en signant cette pétition !

La Bibliothèque nationale de France a décidé de fermer ses sites de Bussy-saint-Georges (77) et de Sablé-sur-Sarthe (72), car elle veut construire un nouveau site de stockage de ses collections en 2027 ailleurs, à des centaines de kilomètres, afin d’avoir des financements publics de collectivités territoriales.

En faisant cela elle remet en cause l’avenir professionnel et personnel des 87 agent-e-s qui travaillent sur ces deux sites !

http://chng.it/BPFnNT7WfR