Pour un 8 mars de lutte : tout.es en action !

Communiqué SUD Culture Solidaires

La cause de ces violences et inégalités que subissent les femmes au quotidien est connue : le système patriarcal. Il faut s’y attaquer partout, toute l’année : dès l’école maternelle, dans la rue, dans les médias, dans les entreprises, au travail comme dans toutes les organisations collectives, et bien sûr dans la Culture. C’est ce système qui « autorise et tolère » socialement les conduites de dominations et de violences envers les femmes. Tant que ce système perdurera, nous lutterons contre !

Communiqué complet ici :

8 mars : l’intersyndicale culture CGT-FSU-SUD déambule dans Paris en soutien aux travailleuses invisibles et de la culture

Ce sont leurs luttes qui ont permis aux femmes de conquérir leurs droits. Les lois pour l’égalité entre les femmes et les hommes sont là, elles sont même nombreuses, et touchent à nombre de domaines : salaires, champ professionnel (de l’embauche à la promotion en passant par les conditions de travail), droit des femmes à disposer de leurs corps, contre les violences… Pourtant, l’égalité réelle est loin d’être acquise et les femmes doivent toujours se battre pour défendre ces droits et lutter contre les diverses formes de la domination patriarcale à tous les niveaux : au travail, dans la rue, à la maison…

Les femmes refusent de continuer à travailler gratuitement, d’êtres sous-payées, d’être enfermées dans les temps partiels, de ne pas avoir de perspective de carrière et d’être confrontées à des violences sexistes et sexuelles. Il faut s’attaquer au système patriarcal partout, tout le temps : dès l’école maternelle, dans la rue, dans les médias, dans les entreprises, au travail comme dans toutes les organisations collectives, et bien sûr dans la Culture. C’est ce système qui « autorise et tolère » socialement les conduites de dominations et de violences envers les femmes.

Continuer la lecture de « 8 mars : l’intersyndicale culture CGT-FSU-SUD déambule dans Paris en soutien aux travailleuses invisibles et de la culture »