Lutter contre l’extrême-droite en renforçant les services publics, dont celui du spectacle vivant 

Abasourdis par le score de l’extrême droite dans notre pays, et extrêmement inquiets de ce qui pourra sortir des élections législatives qui se tiendront à la suite de la dissolution de l’Assemblée nationale décidée par le président de la République, nous tenons à rappeler ici le sens de notre mission, de notre travail et par conséquent de notre engagement pour la culture.  

Depuis plusieurs années, et surtout depuis la suppression par décret de plus de 10% du budget du ministère de la Culture en février dernier, nous sommes mobilisés pour dire notre exigence de moyens pour le service public de la culture. Salariés et employeurs de notre secteur se mobilisent ensemble pour dénoncer l’affaiblissement des services publics et la protection sociale (assurance chômage.)  

Dans la situation de crise politique aigüe que nous traversons, et alors que le risque d’arrivée au pouvoir d’une majorité d’extrême-droite porteuse de divisions et d’intolérance de l’autre n’a jamais été aussi élevé, nous appelons les citoyen.nes et les organisations syndicales et associatives à se mobiliser en faveur des candidats qui s’y opposeront tout en s’engageant concrètement à rompre avec les baisses de moyens des services publics et à défendre notre secteur.  

Nos valeurs d’intérêt général se déclinent chaque jour dans nos actions : la liberté de création, la liberté de programmation et la diversité artistique, pour toutes et tous, dans tous les territoires de la République en France.   

Ainsi plus que jamais restons unis et appelons à la mobilisation 

Rejoignons massivement les manifestions prévues le 13 juin et le week-end du 15 juin.  

ICI LA CARTE DES MOBILISATIONS !

Les signataires :

Fédération Nationale des Syndicats du Spectacle, du Cinéma, de l’Audiovisuel et de l’Action Culturelle CGT – CGT Spectacle

F3C CFDT – Communication Conseil Culture CFDT

FNAR – Fédération nationale des Arts de la rue

FSICPA – Fédération des structures indépendantes de création et de production artistiques / SYNAVI – Syndicat National des Arts Vivants / SCC – Syndicat des cirques et compagnies de création

LES FORCES MUSICALES – Syndicat professionnel des Opéras, Orchestres et Festivals lyriques

PROFEDIM – Syndicat professionnel des Producteurs, Festivals, Ensembles, Diffuseurs Indépendants de Musique

SFA CGT – Syndicat Français des Artistes-interprètes

SNAM CGT – Union Nationale des Syndicats d’Artistes Musiciens (Enseignants et Interprètes) de France CGT

SNAPAC – CFDT – Syndicat national des Artistes et des Professionnels de l’animation, du Sport et de la Culture

SNMS CGT – Syndicat National des Metteuses et Metteurs en Scène

SNSP – Syndicat National des Scènes publiques

SUD – Culture – Syndicat « Solidaires, Unitaires et Démocratiques » de la Culture

SYNDEAC – Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles

SYNPTAC CGT – Syndicat National des Professionnel·le·s du Théâtre et des Activités Culturelles

CULTURE EN DANGER ! Coupes budgétaires : mobilisation nationale des professionnel·les du spectacle le 13 juin !

Cher.es Collègues, 

Plus que jamais, le spectacle vivant est menacé.  

Depuis plusieurs années déjà, nous tirons la sonnette d’alarme. Les financements publics ne suivent plus. Dans ce contexte inquiétant pour nos professions, le gouvernement a fait le choix incompréhensible de couper en 2024 près de 10% du budget alloué au soutien à la création artistique par le ministère de la Culture (-96 millions d’euros !), alors même que les collectivités territoriales sont mises en difficultés pour maintenir leurs financements.  

Si l’année 2024 révèle déjà de nombreuses difficultés sur le territoire, avec moins d’activité ou des politiques salariales revues à la baisse, l’année 2025 s’annonce catastrophique. Le ministère de la Culture ne cache pas que des milliers de spectacles ne verront pas le jour et qu’un effondrement des coproductions est à prévoir. Dans ce contexte, une équipe artistique sur deux, risque de disparaître. Ce sera moins de créations, donc moins de levers de rideaux, donc moins d’embauches de salarié·es permanent·es et  d’intermittent·es, et le risque d’un effondrement d’un écosystème.  

Continuer la lecture de « CULTURE EN DANGER ! Coupes budgétaires : mobilisation nationale des professionnel·les du spectacle le 13 juin ! »

Soutien au mouvement de lutte du collectif Sous les écrans la dèche

SUD Culture Solidaires, composé de travailleurs·ses du monde de la culture aux statuts et régimes multiples, ne connaît que trop bien la précarité imposée dans notre secteur d’activité. Certain·es d’entre nous sont en lien réguliers avec les festivals de cinéma et leurs travailleur·ses. Ils nous permettent de montrer nos films pour certain·es, de travailler pour d’autres.

C’est pourquoi, nous affirmons notre pleine solidarité avec la lutte en cours du collectif Sous les écrans la dèche. Iels réclament leur affiliation au régime de l’intermittence via l’annexe 8 de l’assurance chômage avec 18 mois de rétroactivité et l’intégration des festivals de cinéma à une convention collective adaptée.

Leur mouvement intervient après une énième casse de l’assurance chômage par le gouvernement. Les conséquences sont désormais visibles : de nombreux travailleurs·ses déjà précarisé·es par le passé, n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Leur travail intermittent correspond parfaitement au régime pensé pour cela : l’intermittence du spectacle. Nous réaffirmons la nécessité de l’élargissement de ce régime pour tous·tes les travailleur·ses en période discontinue d’emploi du monde de la culture.

Nous soutenons la lutte des travailleurs·ses précaires des festivals de cinéma et serons à leurs côtés. Nous appelons à signer leur tribune ainsi qu’à suivre et relayer leur combat.

Pour en savoir plus :

Logo Sous les écrans la dèche

Lourdes réquisitions contre le studio théâtre de Stains

Le vendredi 2 juin, s’est tenue l’audience du procès au pénal de Jamila A. contre le directeur administratif et la directrice artistique du Studio théâtre de Stains. Ce procès intervenait après le procès aux prud’hommes, remporté en départage par Jamila A., et donc une première reconnaissance des faits de discrimination pour grossesse et de harcèlement moral. Il est le résultat de la saisine et de l’enquête faite par l’inspection du travail. Dans les deux procédures, Sud Culture Solidaires s’est porté partie civile en soutien de la plainte de Jamila A.

Au bout de 6 heures d’audience, les réquisitions sont lourdes pour les deux prévenu-es. Le procureur a requis :

·         Une peine d’un an d’emprisonnement avec sursis pour le directeur administratif du théâtre, assortie de l’interdiction de travailler en lien avec la gestion de ressources humaines,
·         Une peine de 6 mois avec sursis pour la directrice artistique du théâtre,
·         L’affichage de la condamnation durant deux mois dans les locaux du théâtre.

Il s’agit là d’une lourde réquisition, assez rare, qui mérite donc d’être soulignée, indépendamment du délibéré final de la Cour renvoyé au 22 septembre.

Continuer la lecture de « Lourdes réquisitions contre le studio théâtre de Stains »

Grille salariale des entreprises culturelles et artistiques : SUD Culture ne signera pas !

Après une dénonciation de l’accord sur les salaires 2021 menée communément avec la CGT, où l’augmentation proposée par les organisations patronales était juste indécente, nous avons entamé une nouvelle négociation sur les salaires en ce début 2022.

Dans un contexte de sortie de crise sanitaire mais aussi d’inflation galopante, nous avons avancé des arguments simples d’indexation de nos salaires sur le coût de la vie. Nous avons défendu notre vision durant les phases de négociations et, sur les bases du projet d’accord, nous nous refusons à donner notre aval aux arguments avancés par les syndicats d’employeurs.

Continuer la lecture de « Grille salariale des entreprises culturelles et artistiques : SUD Culture ne signera pas ! »