Pour une augmentation immédiate de l’IAT

Depuis le 09 février, les agents de la filière Accueil, Surveillance et Magasinage des établissements publics du Louvre, de Versailles, d’Orsay, et de Guimet sont en grève suite au préavis reconductible déposé par 3 organisations syndicales du Ministère.

Aujourd’hui lundi 12 février, comme les jours précédents, s’est tenue au Musée du Louvre une A.G à laquelle participait une centaine d’agents. 60 agents se sont prononcés pour la reconduction de la grève. Fort de ce constat et de l’enracinement du mouvement, il a été décidé de partir avec tous les agents grévistes en délégation à la DAG pour être reçu par le Conseiller au dialogue social du Ministre.

Le conseiller au dialogue social du Ministre a voulu déstabiliser les représentants du personnel et leur a reproché d’avoir utilisé le terme de « technicienne » en parlant de la Directrice de l’Administration Générale; en vérité le conseiller était en colère d’avoir été dérangé durant son week-end par des représentants du personnel qui voulaient discuter avec un « politique ». Qu’on se le dise, la Directrice de l’Administration Générale a mandat technique et politique.

Nous sommes alors entrés dans le vif du sujet qui est la réévaluation légitime de l’Indemnité d’administration et de technicité et la “feuille de route” que le ministère compte soumettre au ministère des Finances. La réponse a été malheureusement la même que celle précédemment donnée.

Constatant que notre administration restait aveugle à la dégradation de ses services, nos collègues ont tenu une nouvelle fois à expliquer pourquoi la revalorisation de l’IAT à 150 euros est plus que légitime.

Nous avons expliqué l’attitude de nos encadrants face au sous-effectif quotidien dans les salles des musées. Cela consiste par exemple à travailler à 2 dans un secteur nécessitant 4 à 5 “gardiens”. Nous lui avons expliqué l’ouverture à plein tarif des musées sans respect des effectifs minimaux de sécurité.

Nous avons expliqué les vexations subies par les grévistes qui s’entendent dire que leur grève est ridicule et leur demande indécente. Nous avons expliqué les méthodes de chantage et de coercition appliquées aux agents “muséo” du plus grand musée du monde.

Nous avons expliqué les procédures de fausses déclarations du nombre de grévistes pour rendre notre mouvement illisible. Nous avons expliqué les méthodes de « dialogue social » un peu musclées d’un haut responsable de la surveillance du Louvre et son ingérence dans les affaires internes du Musée d’Orsay .

RESULTAT:

Vous demandez une juste augmentation de l’IAT de 50% : nous vous entendons et comprenons mais nous ne pourrons vous donner satisfaction à ce niveau !!

Vous demandez les propositions transmises à BERCY (ministère des finances) : nous ne pouvons vous donner ces chiffres!!

Vous demandez que la tutelle exerce son autorité face aux dérives de certains chefs de services : engagez des procédures judiciaires !!

Voilà pourquoi les gardiens des musées sont en colère et se feront entendre par des actions dans tous les établissements.

Soyons massivement dans la grève pour revendiquer une augmentation immédiate de l’IAT

Le 12 février 2007