L’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges en grève

Lors de sa séance du 9 mars, les membres élus du Conseil d’administration de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges – Aubusson se sont prononcés contre le renouvellement du mandat du directeur dont le bilan est peu glorieux : absence de cohésion sociale, harcèlement, projet d’école inadapté et organisation inadéquate ayant affaibli l’école et son enseignement.

Passant outre cet avis et les revendications étudiantes, le cabinet du ministre de la culture semble faire la sourde oreille. C’est la raison pour laquelle SUD Culture Solidaires a déposé un préavis de grève.

Des chiffres, oui mais des vrais !

Communiqué intersyndical

SGPA-CGT SNAC-FSU SNAC FO SUD Culture Solidaires

Des chiffres, oui mais des vrais !

Les organisations syndicales ont été reçues ce jour par le conseiller social du Ministre, la DAG, la DAPA, la DG et la DST de l’Inrap dans le cadre des réunions de concertation sur l’analyse de l’activité en archéologie préventive (SRA, Inrap) et du préavis de grève.
En avant propos, le conseiller social du Ministre a précisé que le décret CDIsation serait publié en fin de semaine avec prise d’effet rétroactive au premier avril. Toutefois le courrier de Nicole Pot envoyé à l’issue de cette réunion indique le premier mai (à suivre …).
Les organisations syndicales ont reçu de façon incomplète et trop tardivement une documentation qui comprend les tableaux chiffrés de l’activité en j/h pour les diagnostics et les fouilles. Ces documents ont été établis par l’Inrap et les SRA, puis synthétisés par la DAPA. Seules 12 régions ont été validées et, après un rapide examen, il s’avère que le recoupement des différents tableaux présente de nombreuses incohérences. Un courrier a été envoyé à la DAPA pour régler ces problèmes au plus vite.
La proposition de présenter les données de l’archéologie préventive à l’occasion des bilans d’activité aux CTP déconcentrés Inrap et DRAC a été retenue par l’administration.
Par ailleurs, celle-ci s’est engagée à publier avant le 22 avril une circulaire pour expliquer la procédure de déplafonnement de l’emploi, qui rappelons-le, ne concerne que les fouilles.
Enfin, aucune réponse concrète n’a été apportée sur les emplois dans les SRA.

Dans ces conditions, l’intersyndicale réclame une nouvelle réunion pour examiner la totalité des données à partir de documents fiables afin d’évaluer au mieux les emplois nécessaires aux besoins immédiats de l’archéologie préventive.

L’essentiel reste à faire …

Paris, le 4 avril 2007

Relavalorisation de l’IAT des agents de surveillance des musées.

CFDT-CULTURE, CFTC, CNT-CCS, SNAC-FO, SNASUB-FSU, SUD CULTURE SOLIDAIRES, UNSA.

Lire le tract intersyndical IAT du 22 mars 2007Malgré une mobilisation importante, le ministère de la culture refuse obstinément
d’entendre les revendications des agents de surveillance des musées qui réclament une
relavalorisation de leur IAT. L’intersyndicale donne rendez-vous aux agents concernés le
4 avril pour examiner les propositions qui leur seront faites la veille.

Un ensemble de communiqués sur les revendications Inrap.

A la suite de la grève et de la manifestation réunie des archéologues du 14 mars, le ministère de la culture a fait un certain nombre de propositions relatives à l’emploi et aux effectifs de l’archéologie préventive.

Pour examiner ces propositions des assemblées générales ont eu lieu le 19 mars à Pessac (Aquitaine) et à Cesson-Sévigné (Bretagne).

L’intersyndicale SGPA-CGT SNAC-FSU CFDT-CULTURE SUD-CULTURE SOLIDAIRES SNAC-FO
SNPREES-FO SNTRS-CGTCNT-CCS CNT-FTE SUD-Etudiant, a également pris position. Lire ci-dessous.