Élection du comité technique ministériel

Cliquez ici pour télécharger la version pdf de notre profession de foi à l’élection du comité technique ministériel

Élections pro FP 2018 - Axes

Élections pro FP 2018 - Ensemble

Le 6 décembre 2018 se dérouleront des élections professionnelles au sein de l’ensemble de la fonction publique. Au ministère de la Culture, cette consultation permettra d’apprécier notre représentativité pour les quatre prochaines années. Ce vote déterminera la répartition des sièges dans les différentes instances consultatives : CT (Comité technique), CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail), CNAS (Comité national d’action sociale). Elles détermineront également la possibilité qui nous sera offerte de signer ou de bloquer des protocoles d’accords ministériels.

À la Culture, comme ailleurs dans la Fonction publique, les compétences de ces instances ne sont pas toujours respectées. En effet, l’administration les considère trop souvent comme de simples passages obligés d’un prétendu dialogue social ; d’où l’importance du choix de la représentation syndicale. Entre jeux de rôle et tentatives de passer en force, l’efficacité, même limitée, de ces instances est entièrement tributaire de la pugnacité des élu-es à batailler pour la prise en compte des droits de celles et ceux qu’ils et elles représentent. Bien sûr, ces espaces ne sauraient suffire pour faire avancer les droits des agent-es. Toutes et tous, dans le cadre de notre vie professionnelle, nous avons des acquis à défendre, des droits à faire valoir, des revendications à faire aboutir… Par essence, notre syndicalisme vise à défendre ces intérêts moraux et matériels, individuels et collectifs. A ce titre, le choix de l’organisation syndicale qui portera ceux-ci, son poids au sein du ministère, son implication, son efficacité… sont des éléments essentiels.

Enfin, les différences de pratiques et d’orientations syndicales sont flagrantes, en particulier sur les questions interprofessionnelles qui influent sur notre vie au quotidien : service public, salaires, conditions de travail, retraites, protection sociale… Les offensives gouvernementales et patronales dans ces domaines n’ont fait que renforcer les clivages existants dans le mouvement syndical français entre les organisations qui accompagnent les politiques libérales, qu’elles ne contestent pas foncièrement, et celles qui, comme SUD Culture (et l’Union syndicale Solidaires dont elle est membre), proposent un syndicalisme de lutte et de contre-pouvoirs.

Élections pro FP 2018 - Bases Continuer la lecture de « Élection du comité technique ministériel »

20 novembre : dernier CTM de la mandature et … le premier de l’ère Riester !

Le bilan culturel d’Emmanuel Macron, un an après son élection et le renvoi de Françoise Nyssen, est plutôt maigre. Il n’a eu de cesse, via la nomination d’experts plus ou moins légitimes, la diminution du périmètre d’action  (CNL par ex.), la stagnation  du budget et la réduction de ses effectifs, d’interférer sur les missions du ministère afin de délégitimer son action et de l’affaiblir. Avec les baisses de dotations aux collectivités locales, c’est l’ensemble de la culture qui est attaqué. Et ce n’est certainement pas des chorales dans les établissements scolaires, un pass-culture démagogique au seul profit des multinationales, qui applaudissent à tout ce qui peut ressembler à du  consumérisme, qui marqueront durablement l’histoire culturelle de ce pays.

Il en est de même de notre modèle social. Le constat est sans appel : jeunesse sans avenir, rupture d’égalité entre les territoires, crainte du déclassement entraînant un ras-le-bol généralisé se traduisant par la révolte des « gilets jaunes ». Continuer la lecture de « 20 novembre : dernier CTM de la mandature et … le premier de l’ère Riester ! »

Contrôles judiciaires à Bure : la Cour de Cassation avalise des mesures liberticides

Contrôles judiciaires à Bure : nous dénonçons une atteinte intolérable aux libertés fondamentales et appelons à y mettre fin !

« L’application du contrôle judiciaire ne doit pas porter atteinte à la liberté d’opinion de ceux qui y sont soumis non plus qu’à leurs convictions religieuses ou politiques, ni faire échec aux droits de la défense ».
Article R.17 du Code de Procédure Pénale
Mercredi 14 novembre 2018 à 9h45 ont été examinés à la Cour de Cassation les recours déposés contre les contrôles judiciaires de cinq personnes mises en examen pour association de malfaiteurs dans le cadre de la lutte contre le projet d’enfouissement de déchets radioactifs Cigéo (https://reporterre.net/La-repression-contre-les-militants-anti-Cigeo-devant-la-Cour-de-cassation). Le délibéré sera rendu le 28 novembre. Alors que Reporter Sans Frontières et les prix Nobel s’associent pour demander un pacte international sur l’information et la démocratie [https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/05/vingt-cinq-personnalites-nous-souhaitons-que-soit-signe-un-pacte-international-sur-l-information-et-la-democratie_5379256_3232.html], alors qu’un collectif d’associations nationales, à l’appel de Transparency International, sollicitent une meilleure protection des lanceurs d’alerte [https://transparenddcy-france.org/actu/communique-leurope-a-lheure-du-choix-32-associations-et-syndicats-se-mobilisent-pour-la-protection-des-lanceurs-dalerte/], nous, coordination des opposant-e-s à CIGEO et organisations nationales dénonçons des mesures qui portent gravement atteinte aux libertés d’opinion et d’association.

Continuer la lecture de « Contrôles judiciaires à Bure : la Cour de Cassation avalise des mesures liberticides »

BnF : Pour gagner sur nos revendications, on lâche rien ! GRÈVE LE SAMEDI 1er DÉCEMBRE !

Face aux revendications légitimes que portent le personnel de la BnF et plusieurs organisations syndicales depuis des mois, après 16 jours de grève très suivis depuis la fin du mois de mai, les réponses de la direction de la BnF et du ministère de la Culture sont très largement insuffisantes :

Après plusieurs semaines de mobilisation, des réponses largement insuffisantes !

Continuer la lecture de « BnF : Pour gagner sur nos revendications, on lâche rien ! GRÈVE LE SAMEDI 1er DÉCEMBRE ! »

INRAP : Élections du 6 décembre 2018

Luttons pour une autre vision de l’Archéologie, une autre société !

Logo Section INRAP SUD Culture Solidaires

Solidaire, Unitaire et Démocratique : SUD Culture Solidaires, c’est le refus de la résignation et la recherche systématique de ce qui unit plutôt que de ce qui divise.

Les salarié-e-s ne doivent pas être tenu-e-s à l’écart des décisions prises par ceux et celles qui les dirigent. C’est pourquoi il faut, plus que jamais, s’emparer de ces élections, car c’est par l’intermédiaire des représentant-e-s du personnel que les agent-e-s sont associé-e-s, à la gestion de leur situation administrative et à l’organisation de l’établissement. SUD Culture Solidaires est devenu représentatif à l’INRAP en 2002 et n’a eu de cesse d’agir depuis avec et aux côtés des collègues pour améliorer la qualité du travail au quotidien. Membre de l’Union Syndicale Solidaires, nous portons un syndicalisme de lutte et de contre-pouvoirs, défendant une autre vision fondée sur la démocratie par la base et l’autogestion dans la vie du syndicat. Solidaires se reconnaît dans un des textes fondateurs du syndicalisme en France « la Charte d’Amiens ». Ce texte donne une double responsabilité au mouvement syndical : défendre les revendications immédiates (salaires, conditions de travail, emploi…), mais aussi transformer la société. Il faut regarder ce qui se passe dans le monde et l’ensemble de la société pour comprendre ce qui se passe au travail. L’emprise actuelle de la logique financière qui devient la seule norme et traite les êtres humains comme des variables d’ajustement interchangeables au service du profit !

Évolution de Charb

SUD Culture revendique !

Continuer la lecture de « INRAP : Élections du 6 décembre 2018 »