Merci de vos suffrages, et maintenant : allons dans la rue !

Un grand merci à toutes celles et tous ceux qui, par leur vote, ont exprimé leur soutien au syndicalisme que défend SUD Culture Solidaires et consolident ainsi notre place de 3ème organisation syndicale au ministère de la culture (16,25% en 2018, 16,32% en 2014). SUD conserve donc 3 sièges au Comité technique ministériel.

La totalité des scrutins n’ayant pas encore été dépouillée, nous vous adresserons prochainement plus de détails concernant les élections du 6 décembre.

Fort-es de la confiance des collègues et des mandats que vous nous avez confiés, nous continuerons à défendre les personnels de la Culture mais aussi à nous battre pour une société plus juste, solidaire, égalitaire, autogestionnaire, et écologique, débarrassée du sexisme et des homophobies, du racisme, de l’exploitation capitaliste.

A ce titre, la colère des gilets jaunes et ses mots d’ordre remettant en cause le mépris du pouvoir en place, les privilèges des plus riches, la faiblesse des salaires nous parlent nécessairement.

Aujourd’hui la jeunesse rejoint les mobilisations et manifestations, et ce malgré des violences policières d’une ampleur inédite.

Les personnels de la Culture, mal payés, méprisés, et dont les conditions de travail n’ont cessé de se détériorer depuis des années ont eux aussi de quoi vouloir faire entendre leur voix !

Les annonces présidentielles d’hier sont bien insuffisantes au regard du contexte et ne prévoient aucune halte à la destruction des services publics. Elles n’apportent aucune proposition d’amélioration des conditions de vie des salarié-es de la fonction publique non plus.

Solidaires a déposé un préavis de grève pour tout le mois de décembre, permettant aux agent-es de la fonction publique de se joindre aux mobilisations, mais aussi se rencontrer en assemblée générale et de déterminer les actions les plus pertinentes selon leur secteur. Utilisons cet outil !

Cliquez ici pour télécharger le préavis de grève pour les journées allant du 10 décembre au 31 décembre 2018

Hausse du SMIC… l’arnaque de Macron

Cliquez ici pour télécharger le communiqué Solidaires : Hausse du SMIC – l’arnaque de Macron

Lors de son intervention télévisée hier soir le Président de la République a annoncé que «  le salaire d’un salarié au SMIC augmentera au total de 100 euros par mois, sans qu’il en coûte un euro de plus à l’employeur  ».

Cette formulation volontairement trompeuse qui pourrait laissé croire que le montant du SMIC mensuel net allait être revalorisé de 100 euros à partir du 1er janvier 2019 cache une réalité toute autre. Continuer la lecture de « Hausse du SMIC… l’arnaque de Macron »

Après les moquettes, le plâtre !

Pas de changement de cap

14 décembre en grève et le 15 avec les gilets jaunes portrait

Emmanuel Macron a fait ses annonces pour tenter de mettre fin à la colère sociale exprimée depuis plusieurs semaines. Mais pas de surprises : quelques mesures sociales, une « augmentation » de 100 euros brut par mois du SMIC qui intègre la hausse légale et déjà annoncée de 1,8 % prévue en janvier et qui sera financé par l’État (donc par le budget la suppression des cotisations patronales !), une prime exceptionnelle au bon vouloir des employeurs, une exonération fiscale et sociale des heures supplémentaires, et l’annulation de la hausse de la CSG pour 2019 pour les retraité-es qui gagnent moins de 2000 euros.

Ces annonces sont loin de constituer un tournant dans la politique de ce gouvernement. Emmanuel Macron fait semblant d’oublier qu’il a accentué les politiques néolibérales qui avantagent les entreprises et les plus riches, au détriment de l’intérêt général, au détriment des plus précaires, des femmes, chômeur-euses, retraité-es, de la jeunesse. Continuer la lecture de « Après les moquettes, le plâtre ! »

Macron reçoit les « partenaires sociaux » : Solidaires n’ira pas !

Cliquez ici pour télécharger le communiqué Solidaires : Macron reçoit les partenaires sociaux – Solidaires n’ira pas !

À 19h30 dimanche soir, l’Union syndicale Solidaires a reçu une invitation du Président de la République nous conviant « à une réunion avec les forces politiques, territoriales, économiques et sociales en présence du Premier Ministre et des membres du Gouvernement », annoncée à grands renforts de publicité, demain matin, lundi 10 décembre.

L’Union syndicale Solidaires ne se rendra pas à cette invitation.

Bien sûr, nous aurions beaucoup de choses à dire au président et à son gouvernement.

Nous aurions beaucoup de choses à dénoncer et en premier lieu la répression qui a eu lieu samedi contre la colère sociale qui s’exprimait et les nombreuses arrestations arbitraires. Continuer la lecture de « Macron reçoit les « partenaires sociaux » : Solidaires n’ira pas ! »

Les syndicats doivent prendre leur responsabilité

Cliquez ici pour télécharger le communiqué Solidaires du 6 décembre 2018 suite à l’intersyndicale

L’Union syndicale Solidaires n’a pas signé aujourd’hui le texte rendu public par toutes les autres organisations syndicales à la suite d’une réunion qui s’est tenue ce matin.

Pour Solidaires il n’est pas possible :
– de décider qu’il est urgent de ne rien faire
– de s’engager dans des négociations à leur sens ouvertes par le gouvernement
– de condamner uniquement « les formes de violence dans l’expression des revendications ».

Cette déclaration des syndicats d’aujourd’hui est hors sol.

La colère sociale exprimée depuis plusieurs semaines par les gilets jaunes et les maigres reculs consentis ne peuvent être transformés en « négociations » de circonstances voulues par le gouvernement. Cette colère n’est plus canalisable par de faux semblants. Continuer la lecture de « Les syndicats doivent prendre leur responsabilité »