L’analyse des projets Apparu et Doligé, machines de guerre contre le patrimoine

Empêcher l’action des associations de protection du patrimoine, limiter au maximum les limitations incluses dans les Plans Locaux d’Urbanisme (PLU), modifier certaines règles impératives de construction, brider l’archéologie préventive, se débarrasser une fois pour toute des Architectes des Bâtiments de France, supprimer les normes au maximum pour aboutir à… un urbanisme de projet,… Telles sont les armes particulièrement inquiétantes qui pourraient être prochainement utilisés contre la protection du patrimoine.

Lisez l’article sur le site de La tribune de l’art : “L’analyse des projets Apparu et Doligé, machines de guerre contre le patrimoine”