Synthèse de Sud Culture Solidaires : LA RGPP EN MARCHE AU MINISTERE (N°2)

Nous vous faisons parvenir notre document de synthèse sur la RGPP,
réactualisé avec les principaux éléments de la “note de cadrage” du 28 mai
que vous avez du lire avec attention. Pour vous faciliter la lecture, les
ajouts par rapport à la précédente version sont en bleu. Nous remercions
également celles et ceux qui nous ont apporté des compléments d’information
et vous invitons à en faire de même.

Cette note, qui concerne exclusivement l’administration centrale, a fait
l’objet d’une réunion d’information au cours de laquelle, le directeur du
cabinet, entouré des “préfigurateurs” des futures directions, s’est contenté
d’en paraphraser son contenu. Si celui-ci est parfois indigeste, il confirme
néanmoins les menaces qui pèsent sur le personnel du Ministère.

Nous insistons sur le calendrier mené à la hussarde pour nous imposer ces
changements. Les contours du ministère nouveau devront être finalisés pour
le début 2009, pour une application la plus rapide possible. Nous le
répétons, il n’y a pas eu et il n’y aura pas de négociations et de prise en
compte des observations

Allons-nous laisser ce gouvernement décider, avec sa brutalité coutumière,
de notre avenir professionnel et de notre vie sociale ?

La balle est désormais dans le camp du personnel du ministère qui peut, qui
doit avoir la capacité de résister et de montrer l’exemple dans son refus
de l’nnaceptable.

Le mois de juin sera crucial dans notre volonté de nous mobiliser, au-delà
des traditionnelles journées de mobilisation qui ont montré leurs limites
tout en entraînant un sentiment de lassitude.

Il nous faut construire, partout où celà est possible et malgré les
difficultés, les rapports de force nécessaires pour démultiplier nos actions
dans l’optique d’un mouvement d’envergure.

A défaut, et dans l’attente des nouveaux coups bas qui s’annoncent jour
après jour, il nous faudra subir cette “nouvelle civilisation” en entonnant
le chant des sirènes.

SUD culture Solidaires, 30 mai 2008.