Grille salariale des entreprises culturelles et artistiques : SUD Culture ne signera pas !

Après une dénonciation de l’accord sur les salaires 2021 menée communément avec la CGT, où l’augmentation proposée par les organisations patronales était juste indécente, nous avons entamé une nouvelle négociation sur les salaires en ce début 2022.

Dans un contexte de sortie de crise sanitaire mais aussi d’inflation galopante, nous avons avancé des arguments simples d’indexation de nos salaires sur le coût de la vie. Nous avons défendu notre vision durant les phases de négociations et, sur les bases du projet d’accord, nous nous refusons à donner notre aval aux arguments avancés par les syndicats d’employeurs.

Continuer la lecture de « Grille salariale des entreprises culturelles et artistiques : SUD Culture ne signera pas ! »

[Paris] Grève des salariés de l’animation des 14 et 15 décembre !

Rendez-vous Mercredi 15 à 13H : Rassemblement devant le Ministère de l’Éducation, 110 rue de Grenelle, métro Solférino, RER Musée d’Orsay.

Pour rappel, les métiers de l’animation participent à la culture, à l’éducation, à la citoyenneté pour une société plus solidaire.

Comme tous les métiers au service de la population (services publics, associations, … ), ils participent de la bonne santé physique et psychique des citoyens.

Ils sont une formidable opportunité de développement économique durable génératrice de milliers d’emplois.

Ne pas respecter les travailleur-ses de l’animation, c’est ne pas respecter les publics qu’ils animent et qui bénéficient de leur travail, enfants, jeunes, séniors, familles soit l’ensemble de la population.

Pourtant ils sont très mal payés, peu reconnus socialement, souvent méprisés !

Il est donc temps que cela change ! En 2022 mobilisons nous et ne lâchons rien !

Toutes et tous en grève pour nos droits, nos métiers, nos conditions de travail !

Pour toute précision, consultez le site du Collectif France animation en lutte !

Le 14 juillet, les invisibles prennent la bastille !

Union syndicale Solidaires

ls et elles ont été en première ligne pour permettre à la société de fonctionner pendant le confinement. Soignant-es et personnels hospitaliers, personnels de nettoyage, agent-es de sécurité, éboueurs-euses, caissiers-ères, livreurs-euses, agent-es municipaux-ales et territoriaux-ales…. toutes et tous ont démontré à quel point ils et elles sont indispensables au fonctionnement de la société et particulièrement les femmes très présentes dans la plupart de ces métiers. Pourtant, à l’inverse de la finance et du patronat, ils et elles sont déjà redevenu-es invisibles. Ce 14 juillet, jour symbolique, les premier-es de corvée se rappelleront à la mémoire du gouvernement. Partout en France, pour leurs salaires, leurs conditions de travail, leurs conditions de vie, nous défilerons dans la rue.

Contre les politiques libérales et antisociales du pouvoir et de son nouveau gouvernement, nous serons déterminé-es à lutter pour une société sans discriminations, pour l’égalité et la justice sociale et environnementale, pour l’abandon de la réforme de l’assurance chômage et celles des retraites, pour des salaires permettant une vie digne, pour la réduction du temps de travail, pour des services publics de qualité à même de répondre aux besoins fondamentaux de la population…

Le 14 juillet ne sera pas qu’un énième défilé militaire cette année, réaffirmons que le monde d’après ne peut et ne doit pas ressembler à celui d’avant !

Toutes et tous ensemble, nous manifesterons pour révolutionner la société !

A Paris, rendez vous à 14h place de la République. Et partout en France, des rassemblements et manifestations…