PLAN DE TRANSFORMATION MINISTÉRIEL : NON AU DÉMANTÈLEMENT DU SERVICE DU LIVRE ET DE LA LECTURE!

Communiqué FSU – SUD Culture

Depuis juin 2019, le ministère de la Culture s’est engagé dans un vaste plan de transformation ministériel avec comme projet emblématique, la création d’une nouvelle direction générale Transmission/Émancipation en charge des politiques d’accès à la culture, de la coordination de l’enseignement supérieur et de la recherche et du pilotage des politiques territoriales du ministère.

Après 3 mois de préfiguration accélérée, la directrice de cabinet, Lucie Muniesa, a annoncé le 20 février le rattachement du réseau des bibliothèques à la future direction générale transmission/émancipation dans un « pôle » assurant le pilotage des équipements culturels de proximité (micro-folies, bibliothèques, conservatoires).

Continuer la lecture de « PLAN DE TRANSFORMATION MINISTÉRIEL : NON AU DÉMANTÈLEMENT DU SERVICE DU LIVRE ET DE LA LECTURE! »

PTM : quand l’accompagnement social des agents brille par son absence…

Communiqué CGT _ SNAC-FSU_ SNSC-UNSA_SUD Culture

Les réorganisations initiées par le plan d’Action publique 2022 et continuées par le Plan de transformation ministériel génèrent beaucoup d’anxiété, de stress et d’inquiétude au regard de l’avenir professionnel et des droits des collègues concerné-e-s. Ils et elles en témoignent régulièrement dans les assemblées générales, en dénonçant le manque d’accompagnement et de visibilité sur leurs missions, leur carrière et leur rémunération.

Nous n’avons eu de cesse d’en alerter l’administration dans toutes les instances représentatives des personnels et les réunions de concertation, en vain.

Continuer la lecture de « PTM : quand l’accompagnement social des agents brille par son absence… »

Que reste-t-il de la médecine de prévention au ministère de la Culture?

Communiqué de l’intersyndicale CFDT-FSU-SUD du CHSCT d’Administration Centrale

Selon l’article L. 4121-1 du Code du travail dans la parte quatre du livre I : « L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs. Ces mesures comprennent : • des actons de prévention des risques professionnels et de la pénibilité au travail, • des actons d’information et de formation, • la mise en place d’une organisation et de moyens adaptés. »

Or, aujourd’hui, le ministère n’assure plus en partie cette dernière mission. En effet, nous venons d’apprendre que trois des cinq médecins de prévention en administration centrale avaient récemment quitté leurs fonctions depuis le 1er janvier 2020. La situation est tout aussi difficile dans beaucoup d’établissements.

Continuer la lecture de « Que reste-t-il de la médecine de prévention au ministère de la Culture? »