Avec plus de 2 millions de manifestants dans les rues de France, le 19 janvier est un succès incontestable qui en appelle d’autres

Le jeudi 19 janvier 2023 restera comme l’une des grandes dates de l’histoire sociale de notre pays.

Avec plus de 2 millions de manifestants, cette première journée de grève et de mobilisation intersyndicale et interprofessionnelle contre la réforme des retraites Macron-Borne est un succès incontestable.

Dans toute la France, dans des cortèges impressionnants, les travailleuses et les travailleurs sont venus exprimer dans l’unité et dans le calme leur rejet sans appel d’une réforme injuste et brutale.

Dans de très nombreux secteurs professionnels, les taux de grévistes affichaient des niveaux extrêmement élevés, à l’instar notamment des enseignants ou des électriciens-gaziers.

Partout dans ces manifestations, nos concitoyens ont pu une nouvelle fois entendre la voix de celles et ceux qui témoignent de services publics très dégradés.

Pour Paris et l’Ile de France, le cortège intersyndical Culture parti des Archives Nationales pour rejoindre République avait fière allure. Au ministère de la Culture, des taux de grévistes élevés ont entraîné la fermeture totale ou partielle de nombreux monuments, musées et services.

Une nouvelle journée de grève et de mobilisation est d’ores et déjà annoncée le 31 janvier prochain. Au ministère de la Culture, comme partout ailleurs dans le privé et le public, nous allons nous employer à l’extension et à l’amplification du rapport de forces.

L’intersyndicale Culture propose des rassemblements sur des sites Culture où les étudiants et les personnels avec leurs représentants sont invités à participer en prenant la parole pour dire en toute liberté leur travail, leurs missions, leur métier, leur pénibilité, leurs aspirations, leurs revendications à une bonne retraite.

Ces Forums d’Amplification de la Mobilisation auront lieu le midi de 12h30 à 13h30 et sont ouverts à tous. Les FAM sont :

Ø Le Mardi 24 janvier, sur le parvis du musée d’Orsay ;

Ø Le Mercredi 25 janvier, au Musée des arts décoratifs, côté jardins du Carrousel ;

Ø Le Vendredi 27 janvier, Parvis de la Bibliothèque nationale de France-François Mitterrand ;

Ø Le Lundi 30 janvier, dans la cour de l’école d’architecture de Belleville.

Ø Et partout en régions où cela est possible dans l’unité la plus large ;

L’intersyndicale Culture appelle les personnels du public comme du privé qui travaillent ensemble quotidiennement sur les sites du ministère de la Culture à se réunir dans des assemblées générales communes toute cette semaine pour amplifier la mobilisation.

L’intersyndicale Culture appelle à signer la pétition unitaire « Réforme des retraites : non à cette réforme injuste et brutale ! » : https://www.change.org/p/retraites-non-%C3 %A0-cette-r%C3 %A9forme-injuste-et-brutale-reformesdesretraites

Le gouvernement doit retirer ce projet de réforme contesté de toutes parts. C’est la seule réponse rationnelle face à l’immense colère des Français. Ensemble, solidaires et plus déterminés que jamais à ne rien lâcher, nous allons gagner ce combat pour l’avenir et le progrès social.

Amplifions la mobilisation

et gagnons le retrait du projet Macron des retraites à 64 ans !

Paris, le 23 janvier 2023

L’intersyndicale Culture se réunira le 26 janvier pour préparer ensemble la journée de mobilisation du 31 janvier. Bonne semaine de débats, d’actions, de luttes !

Retraites : Le mouvement commence fort, amplifions le pour gagner !

Union syndicale Solidaires

La journée de manifestation et de grève du 19 janvier 2023 a été d’une ampleur historique.

Plus de 2 millions de personnes en grève et dans la rue, sur l’ensemble du territoire, signifie clairement le rejet massif et profond de ce projet de réforme des retraites injuste et brutal.

L’intersyndicale unitaire a appelé à une journée de grève et de manifestation le 31 janvier prochain, avec comme objectif une mobilisation allant crescendo et s’inscrivant dans la durée pour gagner.

Solidaires appelle à amplifier la mobilisation, par toutes les actions possibles :

Rassemblements devant les mairies et préfectures, retraites aux flambeaux, réunions et débats publics, tractages, collages, mise en place de banderoles, interpellations d’élu-es locaux ou nationaux (hors extrême droite) etc…

Cette semaine va permettre de convaincre largement l’ensemble des salarié-es d’être en grève et plus largement la population d’être dans la rue le 31 janvier.

Pour l’Union syndicale Solidaires, il faut construire dans le maximum de secteurs des assemblées générales de grévistes pour débattre des suites de la mobilisation et poser la question de la grève reconductible : il va falloir passer à un cran supérieur de la lutte pour faire plier définitivement le gouvernement.

L’Union syndicale Solidaires est mobilisée et déterminée à faire retirer ce projet de réforme. Notre force est visible, amplifions le mouvement pour gagner !

JEUDI 29/09 : RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A LA LUTTE A LA BnF

Le jeudi 29/09, le personnel de la BnF sera de nouveau en grève pour des créations de postes, contre les contrats ultra-précaires, contre les mauvaises conditions de travail et contre la réduction des services offerts aux usagers-ères. 

Cela sera la 29ième journée de grève depuis le début de notre mouvement au début du mois de mai. 

Continuer la lecture de « JEUDI 29/09 : RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN A LA LUTTE A LA BnF »

BnF : pour le service public, nos missions, nos métiers et nos emplois, contre la précarité : Nous allons gagner !

Intersyndicale BNF : CGT FSU SUD

Après un mois de mobilisation massive et de grève des personnels, avec le soutien sans faille des lecteurs, des usagers, des professionnels des bibliothèques et du monde de la recherche, la direction est de plus en plus isolée. Continuons le mouvement pour préserver un service public digne de nos missions, arrêter l’hémorragie des effectifs et obtenir les postes nécessaires, empêcher la dégradation de nos conditions de travail, faire barrage à la précarisation.

  • Retrait immédiat de la réorganisation du travail en service public et retour aux communications directes des documents toute la journée
  • Mise en place immédiate de toutes les mesures nécessaires pour pouvoir les postes dont la BnF a besoin, en particulier de magasiniers titulaires, avec la publication dès maintenant des postes vacants puis l’organisation d’un recrutement direct conséquent, avec un volet interne important.
  • Abandon immédiat du recrutement des contractuels à temps incomplet sur besoins permanents sur des CDD d’un an, contrat ultra-précaires sans droit et retour à leur recrutement ne CDI.
  • Engagement claire et précis sur les primes.
  • Augmentation des moyens en personnel et financiers de la BnF pour pouvoir remplir dans de bonnes conditions l’ensemble de ces missions.
  • Abandon du projet de mise en caisse ou en rayon d’ouvrages sans les cataloguer 
  • Retrait du projet d’ouverture jusqu’à 19h des salles de lecture et du travail les jours fériés à Richelieu et le recrutement du personnel nécessaire.

MARDI 07 JUIN 2022 : Assemblée générale à 12h30 Hall OUEST

JEUDI 09 JUIN TOUS ET TOUTES EN GREVE ! RDV : 9H dans le Hall EST