Grève dans les raffineries en Iran : soutien intersyndical

Une grève généralisée touche les raffineries et les champs pétrolifères du Sud de
l’Iran.

Depuis le matin du 1 er août, un grand nombre de travailleurs des raffineries de
pétrole lourd de Qeshm, de Parsian Lamerd ; de la raffinerie d’Abadan et des
phases 22 et 24 de South Pars Kangan ont cessé de travailler. Les ouvriers et employés du champ pétrolifère North Azadegan se sont mis en grève le 29 juillet pour protester contre les bas salaires et la menace de licenciements. Les travailleurs de la canne à sucre de Haft Tappeh, qui travaillent sous une chaleur avoisinant les 50 degrés, sont en grève depuis le 13 juin. Leurs salaires n’ont pas été payés depuis plusieurs mois.

Continuer la lecture de « Grève dans les raffineries en Iran : soutien intersyndical »

Déclaration de syndicats palestiniens en ce 1er mai

En ce premier mai, le mouvement syndical palestinien salue les travailleurs du monde entier, particulièrement tous les travailleurs essentiels mettant leur vie en jeu pendant cette pandémie de COVID-19. Nous rendons hommage à tous les travailleurs et à tous les militants que nous avons perdus à cause de ce virus. Cette pandémie a révélé à quel point notre travail collectif est essentiel, et pourtant sous-évalué et peu reconnu, pour le fonctionnement de l’économie mondiale.

Ici, en Palestine occupée, nous sommes confrontés à cette pandémie dans des conditions de discrimination coloniale, d’une occupation militaire et d’un siège de 13 ans dans la bande de Gaza. Des années de politiques de dé-développement économique systémique ont laissé aux Palestiniens une infrastructure de santé inadéquate, une économie en stagnation et des niveaux sans précédent de chômage, de plus de 34% en Cisjordanie et à Gaza avant l’épidémie de COVID-19 et qui ont depuis monté jusqu’à plus de 60%.

L’attaque sur nos conditions de vie même a été méthodique et continue. Les paysans et les travailleurs palestiniens sont les principales victimes des politiques d’Israël de confiscation des terres, de restrictions de mouvement et d’un système de permis discriminatoire. Cette pandémie exacerbe une situation déjà catastrophique. Pourtant, comme toujours, nous restons fermes et espérons que ce moment puisse aussi créer de nouvelles ouvertures, nous aidant à nous connecter à d’autres pour bâtir un pouvoir des travailleurs et un internationalisme renouvelé.

Continuer la lecture de « Déclaration de syndicats palestiniens en ce 1er mai »

Grèce : Réintégration immédiate de notre camarade syndicaliste Ilias M., licencié injustement par les éditions Spandidos

Dessin - Le peuple uni

UD Culture Solidaires a été informé par le Syndicat des Travailleurs/ses de l’édition, des librairies, des centres de photocopies, de la papeterie et du commerce des appareils numériques de l’Attique, région d’Athénes, en Grèce, du licenciement injustifié du vice-président de ce syndicat, dans le cadre de ce qui est clairement un acte de répression anti-syndical.

Le message du syndicat d’Athènes peut être consulté ici (en anglais) : https://bookworker.wordpress.com/2020/03/11/immediate-reinstatement-of-our-colleague-who-was-fired-maliciously-at-spandidos-publications-announcement/

Les messages de solidarité internationaux reçus par ce syndicat sont eux consultables ici : https://bookworker.wordpress.com/tag/spandidos_apolysi_2020/

Face à cette répression anti-syndicale qui vise un syndicaliste membre d’une organisation syndicale combative, alternative et militante du secteur de la Culture, SUD Culture Solidaires est intervenu pour dénoncer l’attitude inacceptable de l’employeur, dans le cadre de notre action syndicale internationaliste.

Voici donc en anglais et en français le courrier de protestation envoyé aux éditions Spandidos, dont le siège est à Londres, en Angleterre.

Un coup contre l’un-e d’entre nous est un coup contre toutes et tous