CMN : déclaration intersyndicale CFDT CGT SUD Culture au CHSCT

Cette séance CHSCT Grand-Sud du 17 novembre 2020 a été programmée le 24 juillet dernier. Présentée, dans la convocation, comme une réunion ordinaire du comité, elle coïncide, dans le calendrier habituel, avec notre troisième rendez-vous annuel qui permet d’examiner normalement le dernier tiers du large périmètre de ce CHSCT Grand-Sud.

Communiqué complet :



Gestion de la tempête Alex : Que s’est-il passé au CMN ?

Après le passage de la tempête Alex entre jeudi 1er et vendredi 2 octobre, toute la France a été choquée par l’ampleur des dégâts qui ont ravagé les Alpes-Maritimes, particulièrement dans les Vallées Alpines de l’arrière-pays niçois. Le bilan humain et matériel est très lourd.

L’intersyndicale CGT-CFDT-Sud Solidaires du CMN tient ici à faire part de sa solidarité et de son soutien aux populations sinistrées.

Un département sinistré par la tempête Alex

Si la violence des intempéries a été un choc pour tout le monde elle n’en était pas moins prévue depuis plusieurs jours par Météo France, les médias s’étaient même faits l’écho de la potentielle « bombe climatique » que représentait la tempête Alex.

Dès le jeudi 1er octobre, la préfecture des Alpes-Maritimes annonçait sur son site :

  1. Prévisions météo :

« Un épisode méditerranéen de forte intensité concernera le vendredi 2 octobre 2020 le département. Des averses orageuses se mettront en place dès le matin. Ces orages pourront être accompagnés de violentes rafales avec des phénomènes tourbillonnaires, de fortes averses et parfois de la grêle.

Les premières pluies et orages vont commencer dès vendredi matin, mais c’est en cours d’après-midi de vendredi et en soirée, que les pluies deviendront les plus fortes.

Météo France précise qu’un passage en vigilance rouge est possible en cours de journée.

Un risque de vagues-submersion est prévu également à partir de vendredi après-midi. »

  1. Mesures prises :

« Compte tenu de l’intensité du phénomène annoncé, le Préfet a pris la décision de fermer, ce vendredi 2 octobre 2020, l’ensemble des établissements scolaires, publics et privés du département des Alpes-Maritimes : écoles maternelles, primaires, collèges et lycées, crèches et universités.

Les sorties scolaires sont donc annulées.

Les transports scolaires sont également annulés pour toute la journée de demain.

Pour veiller à la sécurité des personnes, le préfet des Alpes-Maritimes activera le centre opérationnel départemental le vendredi 2 octobre 2020 à 7h00, chargé de coordonner les remontées d’informations des collectivités, des services météorologiques et de secours. »

Malgré toutes ces prévisions météorologiques alarmistes,malgré la connaissance par mail, dès 8h42 le vendredi 2 octobre, d’un point de situation émanant du COD (Centre Opérationnel Départemental activé par la préfecture) qui indique clairement une aggravation attendue à partir de 12h00 (Vigilance ROUGE « pluies-inondations », avec un point particulier à surveiller : le secteur de la Roya où est situé le monastère de Saorge),

L’administration locale du CMN va attendre 11h52 pour finalement demander aux agents en service de procéder à la fermeture des monuments de la circonscription des Alpes-Maritimes, à savoir : Saorge, Kérylos et Cap-Morderne (La Turbie ayant déjà été fermé dès 8h22 !), et les inviter à regagner leur domicile « en faisant preuve de la plus grande prudence ».

C’est dans ce contexte que certains de nos collègues se sont retrouvés pris au piège au moment de repartir.

Notamment une agente du monastère de Saorge, dont le retour à son domicile était devenu impossible, a été contrainte de passer la nuit dans le monument, en laissant seuls chez elle ses deux enfants adolescents, sans eau ni électricité, bloqués à l’étage de leur immeuble du fait de la montée rapide des eaux.

Continuer la lecture de « Gestion de la tempête Alex : Que s’est-il passé au CMN ? »

Rendre leurs lettres de noblesse aux jardins. Communiqué de l’intersyndicale du Centre des Monuments Nationaux

la CGT Culture SNHM Monuments Historiques
Sud Culture Solidaires
CFDT Culture

La situation des jardins au CMN est particulièrement alarmante :

  • large sous-effectif,
  • effectif vieillissant,
  • aucune perspective d’un plan de recrutement,
  • perte des savoir-faire uniques des jardiniers d’art,
  • augmentation des coûts d’externalisation des missions de la filière,
  • sous-investissement dans la gestion du patrimoine végétal,
  • sous-investissement dans la gestion du patrimoine hydraulique,
  • sous-investissement dans l’outil de production végétale,
  • absence de politique pour le patrimoine végétal.
Continuer la lecture de « Rendre leurs lettres de noblesse aux jardins. Communiqué de l’intersyndicale du Centre des Monuments Nationaux »

Précaire un jour, précaire toujours ? Crise sanitaire COVID-19 : les premiers sacrifiés sont les vacataires !

Communiqué CFDT Culture, CGT-SNMH, FO-FNEC-FP, SUD Culture

Alors que les monuments sont fermés, que deviennent les vacataires que l’on fait intervenir « à la demande » selon les besoins ? Depuis quelques jours au CMN, c’est le flou le plus total, notamment sur la situation des animateur.trice.s et conférencier.ère.s salarié.e.s vacataires à l’acte. Alors que beaucoup de chargé.e.s d’actions éducatives (CAE) avaient eu l’autorisation de permuter les heures d’animations en heures de conception et avaient commencé à organiser le travail à distance, petit flottement au CMN et rétropédalage… Finalement on suspend tout

Continuer la lecture de « Précaire un jour, précaire toujours ? Crise sanitaire COVID-19 : les premiers sacrifiés sont les vacataires ! »