Musée du Louvre : SUD Culture boycotte le CHSCT

Aujourd’hui SUD Culture Solidaires n’a pas siégé au CHSCT du Musée du Louvre consacré à la mise en place du passe sanitaire car notre organisation syndicale s’oppose totalement et sans équivoque à cette mesure d’une violence inouïe, qui est tout sauf ce qu’elle prétend être (une mesure de la protection de la santé au travail). Car ce dont il est question, c’est bel et bien de la soumission des personnels à un contrôle inédit sur leurs corps et à la levée du secret médical. 

Comment discuter des modalités de mise en place du passe sanitaire qui va contraindre dans leur travail et punir des agentEs qui depuis des mois subissent les pertes des salaires, la dégradation des conditions de travail, l’aggravation des risques psycho-sociaux ? A deux jours du CHSCT ministériel et à une semaine de l’arrivée d’une nouvelle direction, cette instance ne permettait aucune avancée pour les personnels.

Une mesure de protection ? Alors pourquoi ces agentEs “exposéEs au public” (puisque tel est le critère de division décrété par le gouvernement) n’ont jamais été équipéEs d’outils de protection adéquats (les masques FFP2 entre autres) que notre syndicat réclame à chaque CHSCT depuis le début de la crise COVID? Ces mêmes agentEs qui continuent chaque matin et chaque soir à prendre les transports surchargés ?

Soyons lucides, ce passe n’est rien d’autre qu’un passe de relance économique et sociale, appliqué d’une manière brutale et autoritaire. Et qui donc NE PASSE PAS.

Rendez-vous lundi 30 août à l’oratoire : HMI aérée !

Manifestant-es couleur Solidaires