Déclaration de l’intersyndicale du ministère de la Culture au Comité Technique ministériel le 5 mai 2020

logo-intersynd-culture-1

Monsieur le Ministre,

Le Comité technique ministériel est toujours un rendez-vous important du dialogue social et de la démocratie sociale mais cette séance téléphonée n’est pas une séance comme les autres. En France à ce jour, l’épidémie de coronavirus a fait plus de 25 000 victimes dont 9375 dans les EHPAD, et c’est sans compter hélas les décès à domicile dont le chiffre reste encore inconnu.

Ce virus a tué et, chaque jour qui passe, il continue à tuer et à frapper notamment les plus vulnérables et les plus démunis d’entre nous. Qu’il nous soit permis dans cette épreuve d’avoir une pensée émue pour les personnes disparues et pour leurs familles, seules face au deuil.

Comment alors oublier les propos irresponsables de plusieurs membres du gouvernement qui, en février et encore en mars, tendaient à minimiser la gravité de la situation en faisant courir à la population et aux travailleurs en particulier des risques considérables.

Continuer la lecture de « Déclaration de l’intersyndicale du ministère de la Culture au Comité Technique ministériel le 5 mai 2020 »

Foyers, CRA, Sans-papiers: Des mesures immédiates contre la bombe sanitaire!

https://rapportsdeforce.fr/wp-content/uploads/2020/03/retention-administrative-820x547.jpg

«Pour ces populations la crise sanitaire actuelle est en train de devenir une véritable bombe sanitaire». Plus de 170 organisations et 300 personnalités appellent à une journée de manifestations le samedi 30 mai : « ces exigences de justice et d’égalité sont aussi d’impérieuses nécessités sanitaires hors desquelles tous les discours contre la propagation du coronavirus sont vains ».

Dans les foyers surpeuplés et abandonnés, aucune distanciation physique n’est possible. Le virus risque de se propager sans frein. C’est aussi le cas dans les centres de rétention, et à cela s’ajoutent la violence répressive et l’angoisse. Pour les migrantEs à la rue, c’est la faim, l’insécurité sociale et sanitaire. 

Ajoutons à cela que les sans-papiers sont sans droits, sans revenus et sans espoir d’accès aux allocations proposées par l’Etat. Pour elles et pour eux, il n’y a pas d’accès gratuit aux soins et pas d’autre possibilité pour survivre que de chercher des moyens de subsistance.

Pour ces populations la crise sanitaire actuelle est en train de devenir une véritable bombe sanitaire. Pour elles-mêmes et eux-mêmes abandonnéEs à la menace du virus mais aussi pour toute la société.

Continuer la lecture de « Foyers, CRA, Sans-papiers: Des mesures immédiates contre la bombe sanitaire! »

Du confinement au déconfinement : Une crise inédite, une menace précise, des réponses incertaines, des solutions imprécises…

Loin d’être un virus de plus et sans grand danger, comme voulaient le faire croire encore plusieurs membres du gouvernement en février et début mars, le Coronavirus est à l’origine de l’une des plus terribles crises sanitaires, sociales et économiques de notre histoire contemporaine.

Non seulement la France n’échappe pas à cette tragédie mondiale mais elle fait même partie, au même titre hélas que nos voisins et amis italiens et espagnols, des pays les plus durement éprouvés. Pour nos concitoyens, le bilan provisoire de cette épidémie est des plus cruels. Plusieurs dizaines de milliers de vies ont été perdues dans des conditions qui alourdissent encore le poids de la douleur et du deuil.

Le confinement instauré le 17 mars dernier, voilà plus de 6 semaines maintenant, a sans nul doute permis de ralentir la propagation de la maladie. Reste que celle-ci tue encore chaque jour plusieurs centaines d’entre nous et que nous restons sous la menace d’une seconde vague. De plus, ce confinement, synonyme de mise en sommeil de l’activité, a aussi des conséquences sociales et économiques tout à fait préoccupantes et délétères, et qui seront extrêmement difficiles à panser.

Continuer la lecture de « Du confinement au déconfinement : Une crise inédite, une menace précise, des réponses incertaines, des solutions imprécises… »

Déclaration de syndicats palestiniens en ce 1er mai

En ce premier mai, le mouvement syndical palestinien salue les travailleurs du monde entier, particulièrement tous les travailleurs essentiels mettant leur vie en jeu pendant cette pandémie de COVID-19. Nous rendons hommage à tous les travailleurs et à tous les militants que nous avons perdus à cause de ce virus. Cette pandémie a révélé à quel point notre travail collectif est essentiel, et pourtant sous-évalué et peu reconnu, pour le fonctionnement de l’économie mondiale.

Ici, en Palestine occupée, nous sommes confrontés à cette pandémie dans des conditions de discrimination coloniale, d’une occupation militaire et d’un siège de 13 ans dans la bande de Gaza. Des années de politiques de dé-développement économique systémique ont laissé aux Palestiniens une infrastructure de santé inadéquate, une économie en stagnation et des niveaux sans précédent de chômage, de plus de 34% en Cisjordanie et à Gaza avant l’épidémie de COVID-19 et qui ont depuis monté jusqu’à plus de 60%.

L’attaque sur nos conditions de vie même a été méthodique et continue. Les paysans et les travailleurs palestiniens sont les principales victimes des politiques d’Israël de confiscation des terres, de restrictions de mouvement et d’un système de permis discriminatoire. Cette pandémie exacerbe une situation déjà catastrophique. Pourtant, comme toujours, nous restons fermes et espérons que ce moment puisse aussi créer de nouvelles ouvertures, nous aidant à nous connecter à d’autres pour bâtir un pouvoir des travailleurs et un internationalisme renouvelé.

Continuer la lecture de « Déclaration de syndicats palestiniens en ce 1er mai »

Compte-rendu du groupe de travail « déconfinement » entre l’administration et l’intersyndicale du 21 avril 2020

Introduction de la secrétaire générale

La secrétaire générale (SG) remercie les organisations syndicales de leur présence malgré des délais très contraints en cette période compliquée pour l’organisation de cette rencontre, qui s’inscrit dans la suite des réunions hebdomadaires au cours desquelles l’intersyndicale avait unanimement demandé la mise en place d’un un agenda social sur le déconfinement et la reprise d’activité.

Ce groupe de travail sur le déconfinement a vocation à se réunir régulièrement les prochaines semaines. Le Bureau de la Santé et Sécurité au Travail (BSST) et le Service des ressources humaines (SRH) seront à l’œuvre pour construire les modalités, les protocoles et les points de vigilance pour la reprise d’activité en lien avec la cellule anticipation, les directions générales, le Haut fonctionnaire de défense et de sécurité (HFDS) et les organisations syndicales.

La mission de coordination du groupe de travail interministériel sur les stratégies progressives du confinement a été confiée à Jean Castex. Le ministère doit porter les questionnements et les points de vigilance tant internes que propres à tous les secteurs culturels afin qu’ils soient pris en compte dans le plan de déconfinement du gouvernement. Une première mouture du ministère devra être présentée dès la semaine prochaine.

La secrétaire générale souhaite installer dès à présent ce cadre de travail avec les représentant.es des personnels dans le souci des nécessaires garanties de sécurité et de santé des agent.es, la reconstruction des collectifs de travail en tenant compte de l’état d’esprit individuel des agent.es, des facteurs externes (transport en commun, capacité d’accueil des enfants), des besoins prioritaires pour l’activité du ministère qui justifierait une reprise d’activité plus importante. Le groupe de travail réfléchira également aux nouvelles modalités de travail qui sont à inventer pour l’ensemble du ministère.

Continuer la lecture de « Compte-rendu du groupe de travail « déconfinement » entre l’administration et l’intersyndicale du 21 avril 2020 »