Agression de Cédric Herrou hier à Valence – Communiqué de SUD Culture 26-07

Que le refus catégorique du fascisme soit couplé à la solidarité !

Hier soir, devant le cinéma Le Navire à Valence, Cédric Herrou (venu pour l’avant première du film « Libre ») a été victime d’une agression violente fomentée par un groupe d’extrême droite.

C’est ici… à deux pas de chez nous… que cela se passe… c’est grave et chaque fois que nous nous taisons ils s’enhardissent un peu plus.

Être violenté alors que l’on tente de s’informer, d’aller à la rencontre des exilé-e-s, de leurs vies, de leurs paroles, de les aider dans leurs démarches administratives, de les accompagner de mille façons, est inadmissible.

Nous invitons tout.e.s à venir en nombre voir ce film qui sort à la fin du mois et à démontrer à tou.te.s que le camps de la haine et du rejet n’est pas la majorité.

Nous vous invitons également à venir à la Quinzaine de l’exil rencontrer les initiatives locales (https://quinzainedelexil.wordpress.com) et affirmer qu’ici, aujourd’hui, il n’est pas plus admissible d’accepter le sort réservé aux exilé-e-s que les tentatives d’intimidation du fascisme qui s’en nourrie.

Le fascisme tue !
Pas de fascistes dans nos quartiers,
pas de quartiers pour les fascistes !
Solidarité avec les exilé.e.s !

Sud culture 26-07
Le 17 septembre 2018