SUD Culture SOLIDAIRES
Un syndicalisme de lutte !
Accueil du siteSUD Culture
Le mot du webmestre
Un bouton présent dans le bloc "NAVIGATION" sur la gauche de votre écran vous permet d’appeler un article de présentation du site et des moyens de tout trouver rapidement !
Publié le mardi 9 janvier 2018
Intersyndicale de la Bibliothèque nationale de France
Surprime de fin d’année, la direction doit revoir sa copie !

Les personnels de la BnF réunis en assemblée générale le 9 janvier 2018 ont voté la déclaration suivante :

« Nous, personnels de la BnF, nous opposons à l’application du Complément Indemnitaire Annuel (CIA) tel qu’il a été mis en place pour l’année 2017, à savoir une surprime de 700 euros aux seuls titulaires de catégorie A et 330 euros pour les autres titulaires, en excluant les contractuel-le-s qui touchent la prime de fin d’année BnF.

Nous condamnons les choix injustes de la direction qui divisent et hiérarchisent les personnels selon leurs catégories alors que l’ensemble des personnels participe au bon fonctionnement de l’établissement dans un contexte de restrictions budgétaires et de suppressions de postes toujours plus contraignant.

 Nous demandons concernant le dispositif 2017, l’attribution du même montant de 700 euros de manière égalitaire à tous les agents qui bénéficient de la prime de fin d’année.

 Pour les années à venir, nous demandons le maintien et la pérennité du dispositif de fin d’année tel qu’il existe depuis 2011 dans notre établissement. Ce dispositif est le fruit de mobilisations des personnels et porte des valeurs à caractère social dont la bibliothèque peut être fière, en attribuant des primes de fin d’année plus élevées aux rémunérations les plus faibles.

 Si en plus de la prime de fin d’année, un reliquat est disponible, nous demandons qu’il soit attribué à l’ensemble des personnels éligibles à la prime de fin d’année BnF en préservant son positionnement social et sans modulation en fonction de l’avis des chefs de service ».

Jeudi 11 janvier 2018  9h15, hall Est

*vous disposez d’une autorisation d’absence d’1h sur votre temps de travail pour vous rendre à cette réunion – décret du 28 mai 1982

Téléchargez le tract complet en pdf ci-dessous !

 

Répondre à cet article
Documents joints à cet article :
Autres articles publiés dans cette rubrique
  1. Quelles élections pour le futur CNECEA des ENSA ? | Section des Écoles Nationales Supérieures d’Architecture
    15 février 2018
  2. Bienvenue chez les Magasinier.e.s : Moins d’effectif, plus de précarité ! | Section de la Bibliothèque nationale de France
    19 janvier 2018
  3. Pour un débat ouvert, démocratique, multiple et fructueux sur les conditions d’application de la réforme du statut d’enseignant-chercheur dans les établissements d’enseignement supérieur de l’architecture | Section des Écoles Nationales Supérieures d’Architecture
    17 janvier 2018
  4. Surprime de fin d’année : défendons une répartition socialement juste | 700 euros pour toutes et tous les éligibles | Intersyndicale de la Bibliothèque nationale de France
    10 janvier 2018
  5. Surprime de fin d’année, la direction doit revoir sa copie ! | Intersyndicale de la Bibliothèque nationale de France
    9 janvier 2018
  6. Recrutement direct de magasiniers/ères : Comment la direction bafoue ses engagements | Section de la Bibliothèque nationale de France
    11 décembre 2017
  7. Quadrilatère Richelieu : La direction doit revoir sa copie ! | Section de la Bibliothèque nationale de France
    10 décembre 2017
  8. Où est l’argent des primes ? Au ministère ! | Section Louvre | Prime de fin d’année : optez plutôt pour la mutation
    8 décembre 2017
  9. CNESERAC : Du grand fourre-tout à la mascarade | Expression SUD Culture Solidaires
    17 octobre 2017
  10. Communiqués de SUD Culture Solidaires sur la situation en Turquie et au Kurdistan du Nord traduits en anglais | Communiqué Sud Culture Solidaires
    6 octobre 2017